Les filles des forges

from by Têtes de Chien

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €1 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    CD logé dans un joli emballage cartonné, avec un livret contenant les paroles des chansons, ainsi que les magnifiques dessins & illustrations de Vincent Vanoli et Marina Le Ray.

    Includes unlimited streaming of Faces Cachées via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days

      €15 EUR or more 

     

lyrics

Digue, ding don, don, ce sont les filles des forges, des forges de Paimpont, digue ding dondaine, des forges de Paimpont, dingue ding dondon.
Digue, ding don, don, elles s’en vont à confesse au curé du canton, digue ding dondaine, au curé du canton, dingue ding dondon.
Digue, ding don, don, qu’avez-vous fait les filles pour demander pardon, digue ding dondaine, pour demander pardon, dingue ding dondon ?
Digue, ding don, don, j’avions couru
les bals et les jolis garçons, digue ding dondaine, et les jolis garçons, dingue ding dondon.
Digue, ding don, don, ma fille pour pé- nitence nous nous embrasserons, digue ding dondaine, nous nous embrasse- rons, dingue ding dondon.
Digue, ding don, don, je n’embrasse point les prêtres, mais les jolis garçons, digue ding dondaine, qu’ont du poil au menton, dingue ding dondon.

credits

from Faces Cachées, released December 4, 2018

license

all rights reserved

tags

about

Têtes de Chien Paris, France

Cinq hommes, cinq voix, cinq parisiens. Les "Têtes de Chien" s'emparent des chants traditionnels de leurs provinces d'origine. Mâchés, mastiqués, réveillés, ces mots sans âge ont dans leur bouche un goût de racine et de bitume. Entre introspection et humour, entre polyphonie traditionnelle et transe urbaine. ... more

contact / help

Contact Têtes de Chien

Streaming and
Download help

If you like Têtes de Chien, you may also like: